De Bonifacio au Cap Pertusato

Jeudi 29 Juin 2017, départ 9h00.


Bonjour à tous ! 🙂

Je vous écris sous un jour pluvieux à Santa Giulia…

Aujourd’hui je vais vous parler de ma journée d’hier mais cette fois-ci, en deux parties. En effet, hier matin j’ai fait une randonnée qui part de Bonifacio jusqu’au Cap Pertusato. L’après-midi, j’ai été me promener à Propriano, je vous en parlerai dans un prochain article.

J’avais déjà écrit sur la ville de Bonifacio mais il y a pas mal d’activités à faire alors je ne peux pas tout écrire d’un coup !

C’est pourquoi hier matin je m’y suis rendue à nouveau pour faire la fameuse rando facile qui part du Bastion de l’étendard (Bonifacio) jusqu’au Cap Pertusato.

Hier, il y avait du vent et du soleil, les températures avaient baissé alors je me suis dit c’est le bon jour pour y aller !

Je commence donc ma marche avec derrière moi, Bonifacio perchée sur la falaise et devant moi le fameux grain de sable.

Petit conseil : prévoyez de bonnes chaussures pour marcher car à certains endroits ce n’est pas tout à fait droit. De toute façon, lorsqu’on part en rando, on va pas le faire en claquettes mais je préfère le dire parce que j’en ai vu des personnes en galère avec leur tong et autre !

Je ne saurai vous dire combien de temps prend la rando puisque je me suis arrêtée à l’aller un bon nombre de fois pour capturer les mêmes endroits, faut le souligner ! 😉 Je sais juste qu’aller-retour, ça m’a fait 10,45km (en partant de 9h38 à 13h43 précisément). J’ai mis 1h pour le retour sans m’arrêter.

C’est juste trop beau les falaises, la mer, les différentes couleurs de l’eau, la Sardaigne en face (d’ailleurs à certains endroits on capte l’Italie alors faites attention à votre conso internet si vous n’avez pas l’international).

Après la partie facile, passons à la partie un peu plus complexe.

Jusque la, il suffisait d’aller droit et le chemin était assez facile, sans descente ni montée. La deuxième partie arrive une fois que vous quittez le chemin pour vous rendre sur la route (oui pour ceux qui n’aiment pas marcher, vous pouvez très bien aller jusqu’au cap en voiture).

Donc vous prenez la route, vous passez le panneau Pertusato et vous descendez puis montez jusqu’à la base militaire de Pertusato. Une fois la base passée, vous voyez au loin le phare de Pertusato et c’est là que ça se complique légèrement.

Je m’entends quand je dis légèrement parce que vous avez deux chemins possibles :

  • par la route (plutôt facile mais plus long)
  • par un petit passage étroit et sinueux entre la montagne. (un genre de raccourci)

Bien sûr, j’ai choisi la deuxième option. Bon ce n’est pas non plus super difficile, il faut faire attention à se positionner sur les bonnes pierres fixes.

 

Une fois ce passage effectué vous avez 2 possibilités :

  • aller jusqu’au phare par la route,
  • descendre jusqu’au gouvernail de la corse (il ressemble à un bateau qui coule dans l’eau).

DSCF1781

Du coup j’ai continué ma route en descendant.

Il y a surtout un passage assez complexe (que l’on peut voir sur la photo). Il faut descendre en biais / en escalier.

Arrivée tout en bas je découvre une petite plage de sable jaune. La mer était cependant démontée avec le vent mais il y avait quand même un peu de monde qui profitait du peu de soleil parmi les nuages. Je me suis donc installée sur ma serviette pendant 20 min à contempler le paysage. Il était 11h30. Je pensais manger là puis prendre un bain. L’eau était glacée.

DSCF1799DSCF1800DSCF1813

Le temps a changé d’un coup alors j’ai replié bagages avant de devoir me prendre la pluie. J’ai pris quelques photos avant de partir, on aurait dit un peu un semblant de site archéologique.

Je suis donc remontée, les gouttes de pluie commençaient à tomber (ouf j’ai bien fait de partir, surtout quand je vois le monde qui descend jusqu’à la plage !). Arrivée en haut j’ai mangé avant de reprendre la route en sens inverse.

Cette fois-ci je suis passée par la route, un peu plus longue certes mais plus simple aussi. Et puis là, je ne me suis pas arrêtée (étant donné que c’est le même passage, j’avais déjà tout photographié le matin et en plus par mauvais temps c’est moche).

Je vous avoue que par moment j’avais même froid avec le vent et ce temps tout gris !

Enfin arrivée sur Bonifacio le soleil était ressorti ! Ça faisait plaisir ! C’était l’heure de pointe, tous les restaurants étaient remplis, les musiciens dans la rue fredonnaient des chants corses, la ville etait animée quoi !

Je n’avais cependant plus de jambes alors vite voiture que je me pose un peu ! Ca n’a pas duré longtemps puisque je suis partie sur Propriano, je vous en dirai plus dans le prochain article.

Voilà, comme d’habitude n’hésitez pas à commenter ou liker !

A bientôt ❤

Publicités

2 réflexions sur “De Bonifacio au Cap Pertusato

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s