Corte, L’Ile-Rousse, Calvi

Jeudi 1er Juin 2017, départ 8h00.


Bonjour à tous ! 🙂

Vous l’aurez peut être compris, mon jour de repos est le jeudi ! Je poste généralement les articles 1 ou 2 jours après à part si l’envie me prend de le faire en rentrant de ma virée mais bon jusqu’à présent c’est pas le cas, je suis trop crevée le soir.

Bref, aujourd’hui je vais donc vous parler de ma journée de jeudi dernier.

  • 1st stop : Corte

Arrivée aux alentours de 10h20, je commence ma visite par la ville dans les montagnes, l’autre Corse comme certains l’appellent ou encore CORTE.

Un village de traditions et de culture loin de la mer.

Je me balade dans Corte jusqu’à la Place Paoli. Je décide de monter jusqu’à la Citadelle (l’entrée est payante et se fait par le musée). Comme j’ai pas trop le temps parce que je dois aller aussi à l’Ile-Rousse et Calvi, je me renseigne pour savoir où est-ce que je peux voir la vue mythique de Corte sans aller dans la Citadelle.

Il y a bien un endroit où cela est possible, il faut suivre le chemin du Belvédère. Sur le chemin je tombe sur l’église de l’annonciation, toute petite église mais plein de charme.

Je continue ma route. Une fois en haut je profite de cette vue splendide sur le village, la citadelle et la Restonica.

IMG_8664

En redescendant du Belvédère, je vois un stand de magnets (pas celles que l’on trouve de partout). Des magnets faites en bois, c’est vraiment très jolie, j’hésite.

Bien sûr le vendeur Corse Franck commence à me demander si je suis en vacances en Corse (et non je bosse ici, oui oui, ça m’arrive).

Après un bon quart d’heure de discussion, je décide de lui acheter une magnet.

Je redescends au niveau de l’église, il y a une place avec des bars et des magasins de souvenirs. Je m’installe à une table et commande un jus de clémentine (en Corse, ils ont beaucoup de jus de clémentine). Je me pose le temps de boire et profite d’un peu de calme et de soleil avant de reprendre la route.

11h15, après une heure à Corte direction la Balagne (région) !


  • 2ème étape : L’Ile-Rousse

Cette Route entre Corte et L’Ile-Rousse est juste magnifique, les montagnes, les nuages et la route déserte me font penser aux États-Unis.

En plus pas la peine de se presser, à cette période c’est calme, on peut bien profiter du paysage. Si je ne conduisais pas j’aurai bien fait une petite vidéo mais là c’était compliqué.

Après 45 min dans les montagnes, je tombe enfin sur la mer, juste wouah quoi !

Je m’arrête toutes les 5 minutes pour admirer les vues et le désert des Agriates avec le parc de Saleccia (j’en parle dans mon article juste ici : Saint-Florent, Désert des Agriates)

Bref je suis sous le charme de cette région !

12h30, j’arrive enfin à l’Ile-Rousse, je commence par la plage. Bien sûr, encore une plage magnifique, et ce qui est marrant c’est que le train passe juste devant. Le train que l’on appelle en Corse « U Trinighellu » qui relie L’Ile-Rousse et Calvi en 40min.

Je continue ma balade par le fameux marché couvert.

IMG_8670

On y trouve évidemment de la charcuterie et du fromage mais aussi du miel.

Je m’arrête devant le stand de miel sans aucune envie d’en acheter (à la base je voulais prendre une photo). Mais voilà qu’un vendeur me fait gouter tous les types de Miel en me racontant une histoire sur une fleur, l’Asphodèle, qui pousse au printemps. Cette fleur aurait apportée l’amour à Ulysse.

Je décide alors de lui acheter du miel du désert des Agriates qui a un goût de pain d’épices. Je ne mange jamais de miel mais j’ai bien aimé l’histoire.

Après l’avoir remercié, il m’offre une liqueur avant que je continue ma route.

Je pars direction les ruelles à la quête d’un restaurant rapide et pas cher.

J’arrive sur le quai de l’Ile-Rousse où l’on peut voir toute la ville au loin, mon œil est attiré par un rocher, une sirène est posée dessus.

Il est temps pour moi d’aller manger ! Je m’arrête devant le premier restaurant que je vois : La Marina, Menu Corse 19,50€.

En entrée je prends l’assiette de charcuterie suivie d’une tarte aux blettes. En plat je choisis de la Seiche à la mode Corse (seiche en sauce avec du riz) et en dessert je prends l’assiette de fromage avec confiture de figue.

Bon c’était pas le meilleur restaurant dans lequel j’ai mangé mais j’avais pas envie de m’attarder, il me restait encore Calvi à faire, il était 13h30 et après je devais redescendre sur Santa Giulia.


  • 3ème et dernière étape de la journée : Calvi

Après 20 minutes de Route j’arrive sur Calvi.

J’arrive sur le port où l’on peut admirer la citadelle au loin.

IMG_8662

Cette fois-ci je grimpe jusqu’à la citadelle. A l’entrée une statue de Christophe Colomb est à son effigie, car Calvi était sa ville.

IMG_8674

Je monte jusqu’à arriver à la hauteur de la ville, c’est très beau avec les montagnes derrière, je m’amuse un peu à grimper de partout comme les enfants.


16h30, il est temps pour moi de repartir !

A bientôt ! 😉

Publicités

2 réflexions sur “Corte, L’Ile-Rousse, Calvi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s